Recherche       




THE SON OF NO ONE (2010) - Cinemaniacs.be
THE SON OF NO ONE




Jonathan, un jeune officier de police est affecté dans le quartier de son enfance. Il y retrouve les gens qu'il connaît, les lieux qui le hantent et va constater que cette mutation n'est pas une excellente idée : c'est là que ce sont tissés des liens, mais là aussi que croupissent des secrets qu'il désirerait sans doute ne jamais voir revenir à la surface. De lourds secrets familiaux qui mettent en danger son intégrité et sa vie, elle-même. Des petits arrangements entre flics, des échanges de bons procédés. Dans son quartier il croiseégalement un ami d'enfance qui a suivi un chemin très différent du sien.


7673

Surprenant que le film de Dito Monteil ait été programmé au dernier Sundance Festival, lequel est censé mettre en valeur un cinéma hors des sentiers battus. Tant par son sujet que par sa mise en scène et son interprétation, il est un produit parfaitement calibré pour remplir toutes les conventions d’un film de genre. Et si on y prend plaisir, c’est parce qu’on est en pays de connaissance, que l’on a vite compris qu’il n’y aurait ni bonne ni mauvaise surprise. Du bon travail solide, cousu main, sans fioriture ni luxe tapageur ! Aurions-nous oublié à quel point le New York des années 80 était gangrené par la violence au quotidien et la corruption de sa police, le film nous y ramène dans une reconstitution assez convaincante. Il est construit sur d’incessants retours vers un passé qui menace de détruire le présent de bon flic et de bon père de famille que Jonathan s’est si difficilement construit. De mystérieux justiciers semblent tisser autour de lui une toile qui risque de l’emprisonner (au sens propre et au sens figuré) dans un passé sanglant devenu fatalité. Même si les situations ne sont pas des plus originales, le suspense reste suffisamment fort, et les personnages, déjà vus et entendus ailleurs, dans des circonstances analogues, ne sont pas sans envergure ni intérêt. Ainsi Al Pacino joue à être…Al Pacino, prêtant ses traits fatigués à un vieux flic dont on se doute bien que, le jour de sa retraite, il n’est pas allé pêcher à la ligne ! Dommage que les rôles féminins ne soient que des stéréotypes, on est un peu triste pour J.Binoche dont le rôle de journaliste passionnée de vérité aurait pu être plus dense et plus complexe. Au total, un film qui donne un plaisir immédiat, sans envergure et sans fatigue.

Jean-Pierre Sculier

7674


Donnez votre avis sur le film


7675
7676
7677
7678







2010
USA
Action
1h33


Vos étoiles


Realisateur

Dito
Montiel




Acteur

Channing
Tatum

(Jonathan White)


Al
Pacino

Biographie_disponible

(Detective Stanford)


Juliette
Binoche

(Lauren Bridges)


Ray
Liotta

(Capitaine Marion Mathers )


Katie
Holmes

(Kerry White)


Tracy
Morgan

(Vincent Carter)


James
Ransone

(Officier Thomas Prudenti)


Brian
Gilbert

(Jeune Vinnie)


Jake
Cherry

(Jeune Jonathan 'Milk' White )


Producteur exécutif

Avi Lerner

Producteur

Avi Lerner

Dito Montiel

John Thompson

Holly Wiersma

Compositeur

Jonathan Elias

David Wittman

Date de Sortie

Belgique
19/10/2011
USA
04/11/2011
Pays-Bas
14/07/2011

Distributeur

Kinépolis Film Distribution



Sur le web Belgique