Cinéma - DVD - Séries Télé


Recherche       




MIRAGE D'AMOUR (2015) - Cinemaniacs.be
MIRAGE D'AMOUR




Pampa–Terminal est une mine de salpêtre dans le désert d’Atacama au nord du Chili dans laquelle vivent les ouvriers de la mine, les cadres et quelques familles. Il y a une pharmacie, un théâtre ouvrier, une boulangerie, une boucherie, un chinois qui vend des feux d’artifice et des ballons qui s’enflamment dans les airs. Il y a des commerces dans la rue des commerces. Il y a des bordels dans la rue des bordels. C’est simple à Pampa-Terminal. Il en est ainsi dans toutes les autres mines du désert d’Atacama qui possèdent aussi leur cimetière et leur fanfare, leurs flics pourris et leurs honnêtes gens.


11154

Voilà un film dont on n’aimerait dire que du bien, tant les prémices, l’histoire et la beauté de son actrice principale suscitent la sympathie et même une certaine émotion. Jugez plutôt.

Bernard Giraudeau rêvait d’adapter le roman d’Hernan Rivera Letelier, Mirage d’amour avec fanfare, avec la collaboration de Bernard Rapp. Nous étions en 2000, la maladie et la mort ont emporté les 2 amis. Le film faillit ne jamais voir le jour, et c’est par une sorte de devoir de fidélité qu’Hubert Toint finit par le produire et le réaliser. Avec Marie Gillain , déjà pressentie dans le projet initial. Tout est improbable dans cette histoire d’amour fou qui vire à la tragédie.




Le décor et le temps : dans les années 1920, dans une ville minière perdue quelque part dans le désert chilien. Des mineurs, abrutis de fatigue, qui oublient leur misère dans l’alcool, au bordel multilingue où se côtoient et s’affrontent ouvriers et soldats chargés de les maintenir dans la soumission. Quelques révolutionnaires et, parmi eux, un Français, coiffeur de profession et anarchiste de conviction, père de la belle Rosario, qui accompagne au piano les films muets du cinéma Paradisio de la ville. Et puis il y a le beau trompettiste de la fanfare, qui ne dédaigne pas de jouer dans les bordels et qui est un fameux coureur de jupons. Mais voilà que Bello Sandolio,le don juan, et Rosario la sage se rencontrent dans des circonstances des plus romantiques et…… vous devinez la suite…




Alors, d’où vient qu’on n’est guère emballé par le film qui a tout ce qu’il faut pour être une belle histoire d’amour sur fond de luttes sociales ? Peut-être parce que l’improbabilité a priori séduisante se transforme dans l’incohérence d’une production très melting pot (belgo-franco-suisse-chilien) et que les acteurs ne semblent pas toujours jouer la même partition. Ainsi, on a du mal à croire au personnage joué par Jean-François Stevenin. La vision des événements manque d’ampleur, il manque quelques clés pour qu’on puisse vraiment s’y intéresser.

Le film a été présenté en avant-première à la récente cérémonie des Magritte. Il est permis de douter qu’il renforce le prestige du cinéma belge (auquel il n’appartient d’ailleurs que très partiellement).

Jean-Pierre Sculier

11155


Donnez votre avis sur le film


11156
11157
11158
11159







2015
France Belgique Chili Suisse
Drame
1h37


Vos étoiles


Realisateur

Hubert
Toint




Acteur

Marie
Gillain

(Hirondelle Rivery del Rosario)


Jean-François
Stevenin

(Alexandre Achille Rivery)


Eduardo
Paxeco

(Bello Sandalio)


Catalina
Saavedra

(Edelmira)


Scenariste

Bernard Giraudeau

Producteur

Hubert Toint

Compositeur

Osvaldo Torres

Franck Malesieux

Marc Hoffelt

Date de Sortie

Belgique
10/02/2016
DVD
23/09/2016
France
23/03/2016

Distributeur dvd/Blu-Ray

Twinpics



Sur le web Belgique