Cinéma - DVD - Séries Télé


Recherche       




EL BOTON DE NACAR (2015) Le bouton de nacre - Cinemaniacs.be
EL BOTON DE NACAR
Le bouton de nacre


Fidèle à l'angle des éléments naturels et du cosmos sur lesquels se fondait toute la culture des Selknams, le peuple amérindien aujourd'hui décimé qui vivait en harmonie avec la nature chilienne, extrême et majestueuse, le documentariste chevronné Patricio Guzmán, 73 ans, part de l'idée que l'eau à une mémoire pour nous raconter l'histoire de son pays et ses plus grandes blessures. Tout en nous guidant de la voix, le réalisateur nous montre d'abord, de tellement près que l'image en devient presque conceptuelle, et totalement lyrique, un bloc de quartz trouvé dans le désert du Chili qui contient une goutte d'eau millénaire. L'eau, qui à l'échelle du cosmos représente la vie, est aussi omniprésente dans le film qu'elle l'est au Chili, qui lui doit sa plus vaste frontière, là où la Cordillère des Andes tombe dans une mer magnifique et gelée, frappant les blocs de glace cristallins de ses vagues puissantes. Accompagné par le bruit de la pluie, qu'on suit aussi quand elle devient flocon sur les cimes puis fond de nouveau, se divisant en une infinité de petites perles inquiètes, jamais immobiles, l'auteur nous parle des indigènes, qui vivaient nus dans ces paysages glacés et traçaient sur leurs corps des lignes et des points immaculés comme la neige sur leurs peaux brunes, ces indigènes aux grands pieds que les colons (qui les appelaient "patagones") ont massacrés en un demi-siècle (à partir de la fin du XIXème siècle) en s'appropriant leur monde, amenant avec eux leurs microbes meurtriers et finissant d'achever les Selknams en récompensant les "chasseurs d'indiens" sur présentation des organes des indigènes abattus.


Donnez votre avis sur le film




Première de « El Botón de Nácar » de Patricio Guzmán

Le 12 octobre, BOZAR CINEMA invite le réalisateur chilien Patricio Guzmán pour la présentation de son dernier documentaire « El Botón de Nácar », qui a remporté le prix du Meilleur Scénario lors de la dernière Berlinale. À l’instar de Nostalgie de la lumière (2010) (“Nostalgia de la Luz”), Guzmán allie des images de paysages naturels à couper le souffle au terrible passé du Chili. Deux mystérieux boutons de nacre reposant au fond de l’océan rappellent les nombreux prisonniers politiques qui, sous la dictature d’Augusto Pinochet, furent jetés à la mer et y périrent.

Palais des Beaux-Arts 12.10.2015

Patricio Guzmán a quitté le Chili en 1973 et a vécu depuis à Cuba, en Espagne et en France où il s’est établi. Six de ses films ont été récompensés à Cannes : « Nostalgie de la lumière », « Salvador Allende », « Le Cas Pinochet », « La Mémoire obstinée », « The Southern Cross » et « La Bataille du Chili I, II, III ». Guzmán est le fondateur du Festival du Film Documentaire de Santiago. Le British Film Institute et le Harvard Film Archive lui ont récemment consacré une rétrospective. En 2013, il a été invité à rejoindre la Hollywood Academy.

Informations pratiques

Première de « El Botón de Nácar » de Patricio Guzmán

En présence de Patricio Guzmán

Lundi 12 octobre – 20h Palais des Beaux-Arts - Salle M

Prix € 10 & 8 euros

Langues : espagnol sous-titres néerlandais et français

Coproduction : BOZAR CINEMA / Cinéart









2015
France Chili Espagne
Documentaire
1h23


Vos étoiles


Realisateur

Patricio
Guzman



Scenariste

Patricio Guzman

Date de Sortie

Belgique
11/11/2015
DVD
04/03/2016
France
28/10/2015

Distributeur

Cinéart

Distributeur dvd/Blu-Ray

Cinéart